Black Friday…and now Cyber Monday !

black-friday-2015-4

Petit à petit la vague a déferlé…idem dans mon esprit. Tout d’abord, ce fut juste quelques informations entendues à droite à gauche, le terme pointé du doigt (et je remercie ceux qui l’ont fait via les réseaux). Puis ce fut « l’invasion ». Samedi j’étais partie pour un week-end pendant lequel j’allais avoir tranquillement une pensée pour mes proches disparus, quand la radio se mit à répéter inlassablement les mêmes mots… »Black Friday, black Friday…Black Friday par ci…par là… »On aurait cru qu’il s’agissait d’une secte. J’étais comme conditionnée, ou tout du moins c’est ce que la publicité tentait de faire. Je résistais et je crois que je lui aurais bien fait un sort à cette radio. Oui je suis comme tout le monde, j’aime pouvoir faire des affaires, surtout à quelques jours de Noël. Mais n’a t’on pas le droit de choisir son jour d’achat, d’avoir l’esprit et le porte-monnaie libre ?Mince alors…Surtout si c’est pour courir dans les magasins et se faire piétiner, ou bien tenter de voler les TV’s des autres (!)…

Black-friday-Wembl_3121002k-large_trans-qVzuuqpFlyLIwiB6NTmJwfSVWeZ_vEN7c6bHu2jJnT8

Et puis se souvient-on des vrais origines du Black Friday ? Oui comme le souligne Economie Magazine ce terme existait dans les années 1960 pour désigner le vendredi qui suivait Thanksgiving, le jour pendant lequel les Américains couraient faire leurs achats  dans les magasins (et continuent à le faire aujourd’hui). En quelque sorte un jour bénéfique pour les commerçants pendant lequel ils sortent du rouge et qui fait référence aussi au fait que lorsqu’ils faisaient leurs comptes à la main ils utilisaient de l’encre rouge lors des périodes de déficits et du noir pour le contraire.

https://www.economie-magazine.com/dossier-25-black-friday.html

Mais on ne doit pas oublier surtout que le Black Friday vient d’encore plus loin. C’était le jour où les esclaves noirs étaient bradés sur la place publique par leurs maîtres américains blancs avant leur départ pour l’Afrique pour en attraper de nouveaux.

 

Tout de suite tout ça donne moins envie d’apprécier le Black Friday n’est-ce pas ? Doit-on vraiment dire tout le temps oui au consumérisme omniprésent ? D’autant plus que revient sur le devant de la scène la thématique de l’esclavage avec ce qui se passe en Lybie.

Puis voici que tout ça n’est pas fini car voilà que commence la Cyber Week avec le Cyber Monday. Encore un terme de marketing venu tout droit des Etats-Unis. STOOOP !!!Allez d’ailleurs je publie ce post et j’en termine avec l’ordinateur pour ce soir !

 

21 janvier : Journée internationale des Câlins — MELTING POT ASSOC

Plus connue sous son nom anglais « Hug Day », la journée internationale des Câlins est célébrée le 21 janvier de chaque année, et ce depuis 1970 ! – 7 minutes de câlin par jour pour se sentir heureux… C’est le 29 Mars 1986 que le révérend Kevin Zaborney eut l’idée de la première journée des Câlins. […]

via 21 janvier : Journée internationale des Câlins — MELTING POT ASSOCo

C’était la journée mondiale des câlins aujourd’hui. Je partage cet article qui donne plus d’infos historique sur cette journée, comme j’ai déjà pu le faire sur mon blog, et je repartage ensuite mon article sur l’événement de JBen art imaginé pour le Hug Day.

Bonne fin de journée des câlins, soyons plus ouverts aux uns et aux autres !

Animals’ real home

mammal-3289124_1920

Ce soir, j’ai vu un reportage sur des tigres, lions qui peuvent être détenus comme animaux de compagnie au Pakistan. Un fait peu nouveau, me direz-vous, que cette envie de l’homme d’acquérir des animaux sauvages et de les traiter comme des chiens ou chats, en oubliant qu’ils seraient beaucoup mieux à vivre dans des steppes africaines, par exemple.

La tristesse alors m’a envahie, mêlée à un sentiment de révolte, celui-ci mélangé avec de l’impuissance. Car oui que pouvons-nous faire contre cela ? Faire une pétition, montrer notre désaccord ? Il est navrant de voir que bien que de plus le monde semble plus se préoccuper du sort des animaux, du climat, une grande partie de ceux qui font ce monde restent encore aveugles aux changements nécessaires, ne pensant qu’à leur propre confort.

Voilà, c’était ma petite pensée de soir ! Je vous rassure, celle de demain sera sans nul doute plus positive !

Et pour plus d’informations :      https://www.nouvelobs.com/societe/20190702.AFP9628/au-pakistan-des-lions-comme-animaux-de-compagnie.html

Image par R_Winkelmann de Pixabay

Une nouvelle année tournée vers le monde et les autres

Bonne année à tous ! J’espère que votre fin 2019 s’est bien passé et que celle-ci démarre sur les chapeaux de roues !

En ce début d’année, pour ma part je me suis rendue sur la plage du Chay à Royan où l’artiste du sable J Ben Art avait décidé de mettre en avant la défense de l’environnement, le drame de l’Australie, en avance sur le Hug Day qui arrive en cette fin de mois ! Quelques moments de chaleur humaine qui ont permis de penser que tout était possible, plus positif !

Alors bravo à cette initiative qui a fait parler d’elle !

 

Nouvelle année !

c750dc9fef9bdcce842062abf1be377f

Nouvelle année, nouvelles résolutions…la roue tourne, et à chaque fois on se dit qu’on repart sur de nouvelles choses, qu’on va penser à faire plus de sport, à perdre un peu de poids, à prendre plus de temps pour soi etc. Et vous quelles seront vos résolutions ?

Et en ce 7 janvier une pensée également très forte pour ceux tombés sous les balles en 2015…toujours Charlie !

https://www.lepoint.fr/societe/cinq-ans-apres-l-attentat-charlie-hebdo-tacle-les-gourous-de-la-pensee-formatee-07-01-2020-2356410_23.php

The Rise of Skywalker

(This review will be spoiler-free, but the comment thread will be allowed to have spoilers. If you’ve not seen the movie yet, tread lightly there.) In the digital era of music, there have been complaints about something called “Dynamic Range Compression” — a production tactic that levels out the sound in the a recording so,…

via Review: The Rise of Skywalker — Whatever

Je partage ce post ce soir concernant le dernier Star Wars, vu pour ma partce matin.  Pas tout à fait d’accord avec cet avis car pour ma part j’ai préféré ce film qui je trouve clôt plutôt bien cette saga qui a bercé des générations et générations que l’épisode précédent. Peut-être que certains rôles auraient pu être encore mieux exploités comme il est dit dans le post mais pour le reste j’adhère !! Et vous vous l’avez-vu ? Quand avez-vous pensé ?

 

Le grand bain !

ob_c79950_dsc-1266

Il pleut il mouille…oui la météo n’est vraiment pas au beau fixe en ce moment, alors pourquoi ne pas aller carrément se baigner ? Mouillé pour mouillé…chaque année les bains de mer dans l’eau froide attirent les plus courageux.

Les bains de Noël

Le temps clément au moins au niveau des températures pourrait inciter encore plus de monde à aller piquer une tête, comme ce dimanche 22 décembre aux Sablettes, qui n’est qu’un exemple parmi tant d’autres des plages attirant les baigneurs d’hiver :

https://www.leseynois.fr/bain-de-noel-dimanche-22-decembre-aux-sablettes/

Les bains de mer ont lieu partout dans le monde, nous rappelle surlaplage.com :

http://www.sur-la-plage.com/articles/la-grande-tradition-du-bain-de-noel-41.php

Eh bien moi tout ça ça me donne envie d’essayer !

Environnement et Dubaï : deux mots antinomiques !

DxXIPpaVYAEhlO8

J’ai failli ce soir m’étouffer de rire (mais un rire bien jaune) quand j’ai vu que l’on vantait ce soir le saumon élevé à Dubaï comme une nouveauté préservant l’environnement. Ah bon vraiment ?

Au beau milieu du désert : des saumons

Les saumons ne nagent-ils pas normalement tranquillement dans les eaux froides d’Ecosse, d’Angleterre ou de Norvège ? Mais non maintenant ils nagent aussi dans des bassins artificiels à Dubaï. Et cela n’a pas l’air de surprendre la présentatrice du journal TV.  Problèmes environnementaux avec la consommation d’énergie et donc les émissions de CO2, et  de bien-être des animaux, quoi qu’en disent les habitants de Dubaï qui semblent ravis de manger « bio »! Comme on peut le voir dans cet article, les préoccupations sont bel et bien existantes, même si l’élevage terrestre empêche d’un autre côté la pollution de l’eau des lacs et des mers par les déchets des élevages traditionnels de saumon.

ttps://www.lepoint.fr/monde/au-beau-milieu-du-desert-des-saumons-made-in-dubai-19-11-2019-2348191_24.php

Le saumon de la « Fish Farm » est estampillé « 100 % bio » mais comme tout ce qui né à Dubaï cela ne semble être que de la poudre aux yeux, enfin il me semble.

Koalas, heroes and environment

Koala_in_Zoo_Duisburg

Tout le monde a pu suivre récemment les informations sur les feux de forêt en Australie qui détruisent l’habitat naturel des koalas mais aussi leur espèce. Des « héros » du quotidien (on peut utiliser ce terme vu comment certains se comportent vis-à-vis des animaux) essaient d’en sauver régulièrement. Et si tout ça était bien encore une preuve des problèmes environnementaux ?

Une espèce qu’il faut sauver

Comme le rapportent les médias, les koalas seraient maintenant à classer dans la catégorie des espèces fonctionnellement éteintes. En effet leur nombre qui a bien diminué (80000 maintenant) n’est plus capable de reproduire une nouvelle génération. Un drame qui nous donne encore plus envie de féliciter les « héros » qui tentent de sauver certains koalas pris dans les flammes, percutés par des voitures etc.

https://www.rtl.fr/actu/international/australie-le-koala-est-une-espece-fonctionnellement-eteinte-7797651591

https://www.lepoint.fr/environnement/lewis-le-koala-sauve-des-flammes-en-australie-est-mort-26-11-2019-2349736_1927.php

Des millions d’euros vont être débloqués par le gouvernement pour tenter d’aider au maximum cet emblême de l’Australie.

Un problème environnemental

En dehors des feux créés par la sécheresse et à n’en pas douter les dérèglements climatiques, l’industrie du bois détruit des milliers d’hectares de l’habitat naturel des koalas chaque année en Australie, et un grand nombre sont tués ou blessés du fait de ce défrichage. Changes have yet to come !