Black Friday…and now Cyber Monday !

black-friday-2015-4

Petit à petit la vague a déferlé…idem dans mon esprit. Tout d’abord, ce fut juste quelques informations entendues à droite à gauche, le terme pointé du doigt (et je remercie ceux qui l’ont fait via les réseaux). Puis ce fut “l’invasion”. Samedi j’étais partie pour un week-end pendant lequel j’allais avoir tranquillement une pensée pour mes proches disparus, quand la radio se mit à répéter inlassablement les mêmes mots…”Black Friday, black Friday…Black Friday par ci…par là…”On aurait cru qu’il s’agissait d’une secte. J’étais comme conditionnée, ou tout du moins c’est ce que la publicité tentait de faire. Je résistais et je crois que je lui aurais bien fait un sort à cette radio. Oui je suis comme tout le monde, j’aime pouvoir faire des affaires, surtout à quelques jours de Noël. Mais n’a t’on pas le droit de choisir son jour d’achat, d’avoir l’esprit et le porte-monnaie libre ?Mince alors…Surtout si c’est pour courir dans les magasins et se faire piétiner, ou bien tenter de voler les TV’s des autres (!)…

Black-friday-Wembl_3121002k-large_trans-qVzuuqpFlyLIwiB6NTmJwfSVWeZ_vEN7c6bHu2jJnT8

Et puis se souvient-on des vrais origines du Black Friday ? Oui comme le souligne Economie Magazine ce terme existait dans les années 1960 pour désigner le vendredi qui suivait Thanksgiving, le jour pendant lequel les Américains couraient faire leurs achats  dans les magasins (et continuent à le faire aujourd’hui). En quelque sorte un jour bénéfique pour les commerçants pendant lequel ils sortent du rouge et qui fait référence aussi au fait que lorsqu’ils faisaient leurs comptes à la main ils utilisaient de l’encre rouge lors des périodes de déficits et du noir pour le contraire.

https://www.economie-magazine.com/dossier-25-black-friday.html

Mais on ne doit pas oublier surtout que le Black Friday vient d’encore plus loin. C’était le jour où les esclaves noirs étaient bradés sur la place publique par leurs maîtres américains blancs avant leur départ pour l’Afrique pour en attraper de nouveaux.

 

Tout de suite tout ça donne moins envie d’apprécier le Black Friday n’est-ce pas ? Doit-on vraiment dire tout le temps oui au consumérisme omniprésent ? D’autant plus que revient sur le devant de la scène la thématique de l’esclavage avec ce qui se passe en Lybie.

Puis voici que tout ça n’est pas fini car voilà que commence la Cyber Week avec le Cyber Monday. Encore un terme de marketing venu tout droit des Etats-Unis. STOOOP !!!Allez d’ailleurs je publie ce post et j’en termine avec l’ordinateur pour ce soir !

 

Advertisements

Littérature, patates et histoire

Résumé de l’éditeur : Janvier 1946. Tandis que Londres se relève douloureusement de la guerre, Juliet, jeune écrivain, cherche un sujet pour son prochain roman. Comment pourrait-elle imaginer que la lettre d’un inconnu, natif de l’île de Guernesey, va le lui fournir ? Au fil de ses échanges avec son nouveau correspondant, Juliet pénètre un […]

via Le cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates de Mary Ann Shaffer et Annie Barrows — Dans le manoir aux livres

Un beau mélange que promet cet article et un roman qu’on a envie de lire. Trait d’humour dans le titre mais en fait sujet très sérieux, qui me rappelle que ma fille est en plein dans la seconde guerre mondiale à l’école. Et puis l’histoire se passe en Angleterre, alors what else (quand j’aurai fini mes autres romans à commencer bien sûr !) ?!

Esclavage/liberté

En cette journée commémorative de l’abolition de l’esclavage en France, je ne pouvais pas ne pas glisser quelques mots sur ce post.

L’esclavage moderne

Malgré l’abolition de l’esclavage, l’esclavage moderne en France existe toujours, comme nous le précise cet article que je vous invite à lire :

https://www.franceculture.fr/societe/esclavage-moderne-en-france-l-indifference-des-gens-est-absolument-terrible

L’esclavage moderne existe ici, et ailleurs. N’avons-nous pas vu passer sur les réseaux ces informations concernant des migrants vendus comme des esclaves en Lybie ? Comme si l’homme avait du mal à évoluer, avec un manque de considération énorme envers les autres. Alors n’oublions pas où nous en sommes et comment nous pouvons encore largement  évoluer !

Découverte du soir

#MUSIQUE – A 28 ans, le pianiste Jérémy Hababou a passé plus de 20 ans en Israël où il commence l’étude le piano tardivement suite à sa découverte du jazz (à 17 ans !) soit un an avant d’effectuer son service militaire (plus de 2 ans durant), affecté à la frontière syrienne.Côté musique, un simple petit piano électronique lui […]

via Jérémy Hababou – Nuances — Une Sélection de Sorties

Desperately looking for a job !

 

Hello mes chers followers, allez ce soir au lieu d’un article standard comme j’ai l’habitude de le faire, un petit appel en français et en anglais : mon dada c’est la rédaction, et je me rends bien compte que je dois cibler mes recherches de travail dans ce domaine. Comme je termine mon poste salarié actuel dans quelques jours, je fais intervenir les réseaux. Puisque oui les rêves peuvent se réaliser, alors le mien serait de pouvoir trouver un poste salarié dans le domaine de la communication, du rédactionnel, avec si possible l’utilisation de l’anglais. Mon expérience de rédactrice freelance est là pour me servir d’appui (https://www.behance.net/gallery/47741689/Mes-articles). Alors un petit coup de main ne serait pas superflu ! Faites passer, et merci à vous !!!

Hello dear followers, so tonight instead of the usual article, a small call in english and french: I love writing as you know, and I do realize that I must look for a job linked to it. As my present contract job is coming to an end in a few days, I’m asking networks for help. Because yes dreams can come true, and mine would be to find a contract job in communication, content writing, and if possible with the use of english language. My experience of freelance writer is here to prove my skills ((https://www.behance.net/gallery/47741689/Mes-articles ). So a little help would be great !  You can share this post of course.  Thanks a lot !

 

Découverte musicale

#MUSIQUE – Go On, voilà le premier titre qui met en lumière le talent musical de Tom Leeb qui d’emblée montre son univers de songwriter aux influences folk (Ben Howard, Bon Iver, Matt Corby…). Tom Leeb aime les couplets chantants et les refrains entêtants. Sa musique, dépouillée, vise au coeur, et dévoile une profondeur qui […]

via Tom Leeb, à découvrir avec le titre Go On — Une Sélection de Sorties

Merci Sélection de sorties pour cet article. En cette journée de repos ensoleillée qui a fait du bien, quoi de mieux que de finir sur un air de musique et une découverte.

Tom Leeb est bien le fils de…mais n’a rien à envier à son père. Par cette vidéo on se rend compte de son talent, qu’il a diversifié en dehors de la musique, notamment effectivement par du one-man show et un duo comique sur lequel j’ai eu l’occasion d’écrire il y a 4 ans. Alors plutôt que de partir sur l’histoire du 1er mai (oui j’ai failli), je vous laisse vous endormir sur ces belles notes…Go on…

 

Royal attitude !

 

En sortant de la maternité pour présenter leur deuxième fils, Kate Middleton a fait un émouvant clin d’œil vestimentaire à Diana. Et ce n’est pas la première fois que la duchesse de Cambridge rend hommage à la mère défunte de son époux…

via Kate Middleton, son clin d’oeil mode à Diana en sortant de la maternité — aufeminin.com

Ces jours-ci il y a eu du Kate par ci, par là…Tout le monde, même en France, se demande comment la duchesse de Cambridge Kate Middleton a pu réussir à être autant en beauté, aussi apparemment en forme quelques heures après son accouchement. Alors plutôt que de parler de sujets sérieux posons-nous un peu et savourons quelques informations.

Les britanniques ne traînent pas

Ils ne traînent pas où me direz-vous ? A la maternité. Donc oui Kate a été très rapide à sortir (accouchement 11h, sortie 18h !). Mais si en France on reste généralement trois jours à la maternité, au Royaume-Uni on sort très régulièrement le jour même. Donc rien de trop anormal finalement, en se disant que Kate a peut-être aussi voulu ne pas gêner les autres mamans et familles de la maternité par l’omniprésence des caméras. Certains ont pu se prendre pour des royaux pendant quelques minutes lors de leur sortie sur leur perron au milieu des crépitements des flashs.

De plus pour une “royal lady” il y a bien sûr un accompagnement bien pesé (en même temps cela semble aussi logique pour 6750 euros la nuit !). Comme le relate également  20 minutes, selon le Mirror, la duchesse de Cambridge a utilisé l’hypnonaissance pour être détendue lors des accouchements et un régime alimentaire particulier.

https://www.20minutes.fr/arts-stars/people/2260603-20180424-video-royal-baby-comment-fait-kate-middleton-apparaitre-pimpante-sept-heures-apres-accouchement

Garder quand même le suspense

On tarde à connaître le prénom du troisième enfant du couple Kate/William. Le protocole oui, mais une envie d'”en jouer ” aussi et de le dépasser, en attisant la curiosité. Jerry, Alexander ou autre ? Allez patience…En tout cas heureusement que les britanniques sont là pour nous faire oublier les choses plus importantes, de temps en temps…un peu de détente ne nuit pas !

images 3

 

Paris Paris

C’est parti pour un mois de bonnes adresses parisiennes ! ♥︎ Café Pimpin Une bonne adresse pour un brunch dans le 18ème, qui, avantage non négligeable en cette saison, possède une terrasse ensoleillée 🙂 Pas de formule brunch, mais des plats à la carte qui cochent toutes les cases du bingo hipster : avocado toast, […]

via Bonnes adresses parisiennes — United States of Fl

Voici un article très intéressant pour découvrir de bonnes adresses parisiennes. Je suis convaincue que ça fera plaisir à quelques uns. Je rajouterai aussi qu’il faut voir pour des sorties culturelles le Musée de la Musique qui jouxte la Philarmonie. Je joins d’ailleurs quelques photos. Enjoy !

Originalité!

Hart Design and Construction a transformé l’intérieur de cette ancuhhienne chapelle située dan le Dorset, en un bel espace de vie raffiné, de type loft, dont les éléments phares sont les deux escaliers hélicoïdaux en acier qui s’élèvent jusqu’aux chambres à coucher. Un bardage bois permetde s’échapper de l’esprit intimidant de cet ancien lieu de…

via Une ancienne chapelle transformée en loft — PLANETE DECO a homes world

Je partage comme souvent les articles de Planète Deco…originalité avec cette transformation ! Et  une question : vous pourriez vous vivre dans une ancienne chapelle ? Cela m’intéresse d’avoir votre avis ! Pour ma part l’intérieur oui avec  le bois, les escaliers tournants, les portes…mais les fenêtres non un peu trop pour moi.À vos avis !

Puzzle of mind…

Read more: http://www.ifunny.com//pictures/puzzle-life/

Juste ce partage ce soir, car c’est dimanche, et que demain lundi une nouvelle semaine s’annonce…Voilà l’état d’esprit du dimanche…c’est souvent ça je pense, ce qu’on comprend, ce qu’on ne comprend pas mais qu’on comprendra à un moment ou un autre. Peut-être avec une nouvelle semaine ! #folierummikub

Bien vu en tout cas Tips for You pour ce partage.

via The Puzzle Of Life — Tips For You

 

 

 

Don’t let the train break down on me…

Tout d’abord avant d’écrire, merci pour ces nombreux abonnements à mon blog depuis plusieurs jours / before everything thanks for your many followings of my blog for a few days…surprising, mais très agréable ! Merci !

Alors pendant que je commence à écrire, j’entends en même temps à la télé que “Quotidien” l’évoque…la grève des trains on ne parle que de ça en ce moment donc je vais aussi l’évoquer !

Prendre avec philosophie la grève des trains

Comme “Quotidien” le dit, on peut prendre de différentes manières la guerre des trains : avec énervement, je m’en foutisme, philosophie…J’ai choisi la troisième option, même si je ne vous cache pas que je ne comprends pas qu’on puisse prendre ainsi en “otage” les gens, l’économie aussi finalement (comme les infos viennent de le dire, de nombreuses réservations annulées dans les hôtels par exemple etc.). Trois mois, voire peut-être plus, c’est un peu long. Alors comme je disais soyons quand même philosophes, comme le dit si bien cette chanson vue sur You Tube, sur un air bien connu (et bienvenu aussi actuellement, car si la chanson se nomme “Don’t let the sun go down on me” eh bien siiii on en veut du soleil justement !)  parlant du retard des trains à Singapour…car oui les trains aussi à l’étranger ça ne marche pas toujours bien !

 

Jouer la débrouille et choisir une autre option que le train

Option A : le train/ option B  : le bus. Bon alors avec ma puce pour ce voyage entre filles on va y passer 7 heures dans le bus, mais ça va me rappeler les bons souvenirs des voyages avec Eurolines en Angleterre (oops pas la fois où j’ai été la dernière à remonter dans le bus après le passage à la douane car le chien policier au lieu de drogue avait reniflé l’odeur alléchante de la galette charentaise dans mon sac !!). Question par contre : est-ce normal d’augmenter autant le prix des bus selon les horaires et jours de grève ? J’ai payé mon billet à un prix tout à fait honorable mais si vous payez 30 euros de plus qu’en temps normal, c’est je crois exxagéré…

Est-ce que tout ça va changer avec la fin du monopole de la SNCF en 2020 ? Cela ne peut avoir que du bon selon France Info, quand on compare avec la situation de l’Angleterre :

https://www.francetvinfo.fr/economie/transports/sncf/angleterre-bilan-de-la-privatisation-des-trains_2091013.html

Pour finir, encore un peu de lecture et d’humour avec Pause Caféin et les conducteurs de train belges. Bonne soirée ! Et ne ratez pas le train du sommeil tout à l’heure !

www.pausecafein.fr/voyage/annonces-phrases-droles-sncb.html