Les “No-Go Zones”, la suite en photos

Pour faire suite à l’article que j’ai posté sur les “No-Go Zones” , voici aujourd’hui un complément en photos, par l’oeil du photographe Emile Loreaux.

Qui me direz-vous? Eh bien un artiste qui aime montrer les travers de notre société contemporaine .Il aime par exemple porter un regard acide, lucide, mais non dénué de fantaisie, sur notre rapport avec la consommation, comme dans la série de photos de “Je suis une tomate” où l’on suit le parcours du fruit de l’espace de vente en France à celui de la production …en Espagne à Almeria

book.picturetank.com

book.picturetank.com 2

Emile Loreaux a voulu apporter son regard à la vision qui a été donnée récemment des “No-go Zones”, en montrant comment notre interprétation peut être erronée. Il a lui aussi par exemple, comme beaucoup de parisiens ou de touristes, profité d’endroits très agréables et originaux pour une soupe, un café dans ces quartiers.

Les pancartes sont trompeuses: il faut profiter des ces endroits! Et comme dit M Loreaux ironiquement, il a plus souffert de l’omniprésence des pigeons que d’autre chose!

No-go-zones-Emile-Loreaux_1 No-go-zones-Emile-Loreaux_3 No-go-zones-Emile-Loreaux_7-620x414

http://phototrend.fr/2015/01/les-no-go-zones-vues-par-le-photographe-emile-loreaux/

http://emile.loreaux.book.picturetank.com/

crédit photos: Emile Loreaux

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s