Un café dans un hamac ?

Envie d’une pause…Moi oui !
Bon d’accord c’est bientôt l’heure d’aller faire une grande pause, mais je parlais surtout d’une parenthèse dans les semaines qui passent, dans des journées bien occupées,  une pause tout simplement…Ce café semble nous tendre les bras. Une boisson chaude, un hamac, Tokyo…ça fait du bien de rêver !
En tout cas si vous passez par là-bas, voici plus d’informations et l’adresse par le lien ci-dessous…

Le café hamak : http://wp.me/p16qg8-3yO

image

Advertisements

Calais

Une bonne action que je salue ce soir. Et d’ailleurs ne serait-ce pas les britanniques qui se bougeraient plus vis- à- vis de Calais ? On le voit dans l’article avec le dôme Good Chance Theatre créé par des associatifs anglais, ou avec le Globe Theatre qui ce mois-ci également dans sa tournée était venu jouer Hamlet devant des migrants nombreux :  http://www.parismatch.com/Actu/Societe/En-images/La-troupe-du-Globe-se-produit-dans-la-Jungle-de-Calais-908313).

http://www.europe1.fr/societe/calais-jude-law-dans-la-jungle-pour-soutenir-les-migrants-2673736

Mon amie Lisa en tant que fan doit être épatée (!). Pour ma part je dis ” Elementary” (eh oui ça peut être simple une bonne action) !

2048x1536-fit_acteur-jude-law-jungle-calais-dimanche-21-fevrier-2016

( photo 20minutes.fr)

 

Peut-on tout chanter ?

 

Une réflexion du soir…Je tombe sur cet article par hasard. Je ne connais pas l’artiste et j’avoue qu’en lisant le post des Effrontées je me dis que je fais peut-être mieux de m’abstenir, vu les paroles honteuses ! Entre les chansons que j’ai entendu aujourd’hui à la radio ( des paroles peu profondes pour la dernière chanson de Christophe Maé, des chansons peu inspirées qui ne font que reprendre les airs de Barbie Girl ou de Men in Black…)  et ça…heureusement que ça ne fait pas toute l’actualité musicale. A très vite pour des posts sur des personnes, groupes qui valent la peine d’être écoutés !

Source : Orelsan : Sexistez, y a rien à voir !

Hymn for the week-end

 

Depuis quelques jours que j’entends à la télé et à la radio le dernier tube de Coldplay  featuring Beyoncé, je l’ai dans la tête et j’adoooore…

L’occasion de ressortir du “grenier” un article de l’an dernier sur différentes fêtes à la fois religieuses et insolites dans le monde. J’y avais évoqué la Holi, une célébration colorée de l’Inde.

La Holi il en est beaucoup question dans cette chanson et dans le clip qui l’accompagne, qui provoque des controverses en Inde.

Have a look at this : www.chartsinfrance.net/Coldplay/news-100921.html,

On se rend compte en lisant l’article beaucoup d’internautes hindous pensent qu’en chantant devant un temple ou en participant à la Holi le groupe et Beyoncé réduisent leur culture à des stéréotypes. What ? Rappelons, comme je le soulignais dans mon article, que la Holi est l’une des plus anciennes célébrations du pays et qu’elle a donc une symbolique. Voici des paroles du refrain :

“Drink from me, drink from me
Bois de ma part, c’est ma tournée”
et

Then we’ll shoot across the sky/Ensuite nous tirerons dans le ciel

Symphony
Une symphonie”
Toute une symbolique bien sûr car il ne s’agit pas d’aller ” se péter la ruche” au bar du coin, mais de ressentir une présence spirituelle qui permet de s’en sortir, de s’élever et de se sentir mieux :
Oh, angels sent from up above
Oh anges envoyés d’en haut
You know you make my world light up
Vous savez que vous illuminez mon monde”
Beyoncé rest soft, tout est “under control”…Ne vous offusquez donc pas ! Coldplay met très bien en valeur tous les attraits et atouts de l’Inde. Temples, Holi…tout ça fait partie d’un monde spirituel, de valeurs qui ne sont pas des stéréotypes, loin de là…
Fiestas et éclaboussages de tous genres!

Le printemps est donc arrivé et d’ailleurs le soleil est aussi là aujourd’hui…enfin! Tout ça donne envie de vous parler de fêtes religieuses et insolites et pour commencer partons vers l’Inde et une célébration colorée pour célébrer l’équinoxe de printemps: la Holi.

Si vous ne connaissez pas encore, sachez d’abord que si vous avez l’occasion d’y participer vous allez en ressortir tout bariolé! En effet en Inde, lors du deuxième jour de cette fête religieuse qui est l’une des plus anciennes célébrations du pays, des gens vêtus de blanc circulent avec des pigments de couleurs et aspergent les passants. Le vert pour l’harmonie, l’ orange pour l’optimisme, le bleu pour la vitalité et le rouge pour la joie et l’amour. Cette tradition a été «exportée» avec des visages différents. En France vous pouvez par- exemple participer à la course des couleurs ou «Holy Run», ou bien aux animations proposées par des compagnies comme «Arttonik» dans les rues des villes l’été.Un conseil, car j’étais de la fête l’an dernier: prévoyez des vêtements qui ne craignent pas, car à la fin vous serez méconnaissable!Bonne humeur et «évasion» assurés!

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à vous renseigner sur les dates prévues sur les sites des organisations ou compagnies ( par exemple  http://www.thecoloroftime.org ou

http://www.holirun.net/).

10488115_10204153632992098_2366128025967719710_n            1623553_10204118228187000_8038804453607679643_n

Autre manifestation toute aussi originale à venir le mois prochain: la plus grande bataille d’eau du monde en Thaïlande,pour la Songkran ou fête du Nouvel An bouddhique. Traditionnellement tous les ans du 12 au 15 avril, les gens rentrent dans leur famille et il est notamment question de respect envers les aînés avec de l’eau parfumée versée sur leurs mains. Mais la tradition a évolué et aujourd’hui ce sont de gigantesques batailles d’eau qui ont lieu dans les rues des grandes villes. Gaspillage et quelques accidents sont régulièrement au menu,mais le côté original est bien là, car même les éléphants peuvent être de la partie . Gare à leurs trompes!

Des évènements plus traditionnels et malgré tout moins salissants que d’autres fêtes à venir un peu plus tard comme le Boryeong Mud Festival , un festival de boue qui a lieu sur la plage de Daecheon en Corée en juillet. Mais il paraît que les bains de boue sont bons pour la peau…! Les informations pour les réjouissances se trouvent sur ce site: www.mudfestival.or.kr

Women pose for photographs during the Boryeong Mud Festival at a beach in Boryeong

Et pour finir après la boue, pourquoi pas la Tomatina ou bataille de tomates géante qui a lieu tous les ans en août à Bunol, en Espagne.Tout a débuté en 1945 après qu’un participant tombé d’un char lors d’une parade décida, énervé, de se saisir de ce qu’il trouva à sa portée, c’est- à -dire des tomates, pour évacuer sa colère. Maintenant ce sont à chaque fois près de 400000 personnes qui se lancent ces projectiles.Alors à vos tomates, prêts,partez…!

copyright:Pierre Noirault https://www.facebook.com/pages/Pierre-Noirault-Photo   et http://www.macultureconfiture.com

OUI, LE CAFÉ STARBUCKS A ÉTÉ INTERDIT AUX FEMMES !

A lire ci-dessous…Est-ce la réalité ? Un café scindé en deux ?

En tout cas ça n’excuse pas ce qui est écrit et que je trouve…je n’ai pas de mots en fait :

« Prière aux femmes de ne pas entrer et d’envoyer le chauffeur seulement, et ce par ordre de la Commission pour la promotion de la vertu et la prévention du vice. ».

Quoi ? Des hommes et femmes ensemble dans un café c’est tout de suite le vice ? Tout de suite les grands mots ?  Que diraient-ils si on leur parlait là-bas de clubs de rencontres, voire de clubs échangistes ? Oui c’est une culture, mais parfois on se pose des questions. Je trouve que l’image de Starbucks est assez ironique dans l’histoire…Une sirène dont les longs cheveux cachent la nudité du torse (mais qui n’aurait pas peur de l’exposer)…Le café, symbole du plaisir d’une pause. Les femmes y ont droit comme les hommes !

 

ource : OUI, LE CAFÉ STARBUCKS A ÉTÉ INTERDIT AUX FEMMES !

De la déco à croquer !

http://wp.me/p16qg8-3qC

Juste quelques mots sur ces surprenantes idées japonaises. Des coussins en formes de doughnuts ou des chaussons baguettes et j’en passe…l’illusion est parfaite,  drôle,  très portée sur la nourriture quand même. Bon “visionnage” ( suivez le lien ci-dessus) et bon appétit pour ceux qui a cette heure tardive n’auraient pas encore le ventre plein !