Black Friday…and now Cyber Monday !

black-friday-2015-4

Petit à petit la vague a déferlé…idem dans mon esprit. Tout d’abord, ce fut juste quelques informations entendues à droite à gauche, le terme pointé du doigt (et je remercie ceux qui l’ont fait via les réseaux). Puis ce fut “l’invasion”. Samedi j’étais partie pour un week-end pendant lequel j’allais avoir tranquillement une pensée pour mes proches disparus, quand la radio se mit à répéter inlassablement les mêmes mots…”Black Friday, black Friday…Black Friday par ci…par là…”On aurait cru qu’il s’agissait d’une secte. J’étais comme conditionnée, ou tout du moins c’est ce que la publicité tentait de faire. Je résistais et je crois que je lui aurais bien fait un sort à cette radio. Oui je suis comme tout le monde, j’aime pouvoir faire des affaires, surtout à quelques jours de Noël. Mais n’a t’on pas le droit de choisir son jour d’achat, d’avoir l’esprit et le porte-monnaie libre ?Mince alors…Surtout si c’est pour courir dans les magasins et se faire piétiner, ou bien tenter de voler les TV’s des autres (!)…

Black-friday-Wembl_3121002k-large_trans-qVzuuqpFlyLIwiB6NTmJwfSVWeZ_vEN7c6bHu2jJnT8

Et puis se souvient-on des vrais origines du Black Friday ? Oui comme le souligne Economie Magazine ce terme existait dans les années 1960 pour désigner le vendredi qui suivait Thanksgiving, le jour pendant lequel les Américains couraient faire leurs achats  dans les magasins (et continuent à le faire aujourd’hui). En quelque sorte un jour bénéfique pour les commerçants pendant lequel ils sortent du rouge et qui fait référence aussi au fait que lorsqu’ils faisaient leurs comptes à la main ils utilisaient de l’encre rouge lors des périodes de déficits et du noir pour le contraire.

https://www.economie-magazine.com/dossier-25-black-friday.html

Mais on ne doit pas oublier surtout que le Black Friday vient d’encore plus loin. C’était le jour où les esclaves noirs étaient bradés sur la place publique par leurs maîtres américains blancs avant leur départ pour l’Afrique pour en attraper de nouveaux.

 

Tout de suite tout ça donne moins envie d’apprécier le Black Friday n’est-ce pas ? Doit-on vraiment dire tout le temps oui au consumérisme omniprésent ? D’autant plus que revient sur le devant de la scène la thématique de l’esclavage avec ce qui se passe en Lybie.

Puis voici que tout ça n’est pas fini car voilà que commence la Cyber Week avec le Cyber Monday. Encore un terme de marketing venu tout droit des Etats-Unis. STOOOP !!!Allez d’ailleurs je publie ce post et j’en termine avec l’ordinateur pour ce soir !

 

Advertisements

De retour…

Oui après quelques temps me voici de retour…merci aux conseils reçus d’ailleurs (!). Avec mon goût des voyages, d’horizons lointains et ma gourmandise je ne pouvais pas ne pas commencer en vous faisant rêver. Direction l’Italie et un célèbre café par ce post du blog Comité d’évaluation des Cuisines du monde. Bonne dégustation ou plutôt bonne lecture !

https://www.google.com/maps/embed?pb=!1m18!1m12!1m3!1d2817.781172212866!2d7.684612115750233!3d45.06994996768375!2m3!1f0!2f0!3f0!3m2!1i1024!2i768!4f13.1!3m3!1m2!1s0x47886d7073116679%3A0x56bcd31b4ccc675b!2sCaff%C3%A8%20Mulassano!5e0!3m2!1sfr!2sfr!4v1508417700448

Le café Mulassano est une institution à Turin, aussi ancien que la ville avec son café et ses petites pâtisseries. J’ai adoré et l’accueil a été adorable.

via Caffè Mulassano, Piazza Castello, Turin, Italie — Comité d’Evaluation des Cuisines du Monde