Déclassement de la forêt de Kua : Les forestiers menacent de passer à la « vitesse supérieure »

Je reblogue cet article ce soir parmi mes partages sur ce qui peut se passer à l’étranger et en lien avec une thématique tellement importante : l’environnement. Une forêt classée contre la loi de la modernisation et de la construction…

Faso Revue

Déclassement de la forêt de Kua : Les forestiers menacent de passer à la « vitesse supérieure »Les forestiers de la région des Hauts-Bassins en collaboration avec ceux des Cascades ont tenu, le jeudi 23 mai 2019, sur le site de la forêt classée de Kua, un sit-in. Une manière pour eux, d’exprimer leur mécontentement face à « l’entêtement » des autorités à vouloir déclasser 16 hectares de cette forêt, pour y construire un centre hospitalier universitaire. Ils promettent de passer à la vitesse supérieure si rien n’est fait.Cette manifestation fait suite au passage d’une équipe de techniciens chinois sur le site de la forêt classée de Kua dans la matinée du mercredi 22 mai 2019 pour un certain nombre de travaux. Selon l’inspecteur des eaux et forêts Cheick Sidi Mohamed Traoré, la présence des techniciens chinois dans la forêt sans autorisation des forestiers, est un acte condamnable et va du payement d’une amende de 10 000 à 300 000 FCFA. « Les Chinois n’ont pas le droit de…

View original post 577 more words

Advertisements

Shocking days

1er long-métrage de Ladj LY, Les Misérables était à l’origine un court-métrage nommé aux Césars en 2018. Le cinéaste a fait ses premières armes au cinéma dans le collectif Kourtrajmé qui a pour objectif de tourner des courts en banlieue. Originaire de la cité des Bosquets, à Clichy-Montfermeil, Ladj Ly y place l’intrigue de son […]

via Daily Cannes ! Ladj LY emballe la Croisette avec « Les Misérables », dans un thriller choc – Compétition Officielle — Madame fait son Cinéma – Le cinéma d’auteur et plus…

Aujourd’hui et hier deux chocs ! Le premier que je relaie, et je remercie l’article ci-dessus de Madame fait son Cinéma de si bien l’aborder, est le film choc présenté à Cannes des Misérables par Ladj LY. Un film qui fait couler de l’encre et qui reprend le nom du célèbre roman de Hugo pour l’actualiser. Bien, très bien pensé, pour nous faire réfléchir et évoluer, et un succès à venir au bout de ces quinze jours cannois il me semble…

L’autre choc est celui que j’ai ressenti comme beaucoup de monde en voyant que l’Alabama avait voté une loi interdisant l’avortement. Derrière se cache une volonté de nombreux états d’en arriver à la Cour Suprême en revenant sur ce droit qui date quand même de 1973 et qui est tellement logique, humain, pour les femmes. Car avec la loi passée en Alabama les femmes victimes de viols ne pourront plus avorter.

Un monde avance au milieu des paillettes, l’autre recule et nous laisse dans une incompréhension et un écoeurement total. C’était ces jours-ci, c’était deux chocs…

lalabama-criminalise-lavortement.jpg

Visuel : Le Club de Mediapart

Action action !

drapeau-arc-en-ciel-statue-vercingetorix_4333322

En ce mardi je me mets en mode action et reprends doucement mais sûrement mon blog. Et quelle belle semaine pour reprendre à écrire, en cette semaine contre l’homophobie. Des évènements ont lieu ces jours-ci pour montrer qu’il faut toujours continuer toujours aussi intésement la lutte contre les discriminations. Vercingétorix , qui trône fièrement place de Jaude à Clermont-Ferrand, arbore le drapeau LGBT, les jeunes intégrés à ces actions comme dans quatre lycées de la région d’Orléans avec l’opération “Dessine ton badge contre l’homophobie et la transphobie”, un plan de lutte contre l’homophobie dans le foot (brassards arcs-en ciel, actions de sensibilisation etc.) mis en place par la Ligue de Football professionnel etc. Ce ne sont que des exemples et il y en aura beaucoup avec un point d’orgue le 17 mai pour la Journée Internationale de lutte contre l’homophobie et la transphobie. Et pour finir un petit clin d’oeil à un film que j’ai adoré (oui j’en ai beaucoup parlé sur mes réseaux mais il vaut le coup !) : allez-voir “Les Crevettes Pailletées” pour un moment de fraicheur, de bonheur, et de réflexion sur l’ouverture et la tolérance !

images

Photos : La Montagne et Indeauville.fr