Rose Bonbon la suite

Suite des aventures….après avoir rencontré Compression Boy et sa copine Melle Echo, voilà le troisième comparse auquel j’ai eu droit, Mme Sie (Biop de son prénom). Très particulière celle-ci, car elle est sournoise, vous ne sentez rien, mais finalement vous avez quand même un peu mal à suivre…Après une entrevue courte avec Melle Echo, Mme Sie se présente à vous par les biais des mains expertes de la radiothérapeute qui prend son temps pour bien cibler le point qu’elle va viser, et hop, c’est fait ! Bon ok, et après ? J’ai juste l’impression que le rendez-vous ayant été pris rapidement, je fais soudainement partie d’un public prioritaire, mais pas le temps de goûter à cette « joie », car le doute affleure un peu. Oui mais pourquoi ? Moi qui suis très positive, je veux croire que cette analyse ne veut rien dire et qu’il n’y a pas de raison de s’inquiéter. Alors, fingers crossed ! De toute manière on ne me parle pas de choses claires, ou pour être plus précises il s’agit plutôt de jargon médical que moi j’ai sûrement du mal à comprendre.

Nouvelle étape une dizaine de jours après, début octobre, avec la visite chez mon spécialiste, histoire de comprendre car elle aura eu des résultats. En fait le plus bizarre c’est que j’ai cru comprendre sans trop comprendre, car ok j’ai des microcalcifications positives (je sais toujours pas totalement comment elles se forment !) et a priori il faut enlever, mais enlever quoi ? J’ai peur de saisir ce que cela veut dire, mais il manque un mot qui n’est pas dit. Certainement pour ne pas me faire trop peur, je le comprends, mais moi j’aimerais bien savoir…Annonce familiale avec les termes que j’ai compris, sans encore utiliser le mot de 6 lettres.

La suite au prochain numéro…

Rose bonbon part 1

Voici que je me relance dans l’écriture, j’espère que vous apprécierez !

« Comment commencer cette histoire ? Dans le monde des machines, tout le monde connaissait Compression Boy ! Il adorait torturer tout ce qui lui était présenté, même l’espace de quelques minutes…Et zou une poitrine, et zou une autre ! Bon en fait nous ne sommes pas dans le monde imaginaire mais bien dans le monde réel. Et cela n’a rien de sexuel je précise ! Cette journée avait commencé comme les autres…ah non pas tant que ça, aujourd’hui j’allais me faire un peu malmener la poitrine par ce Compression Boy bien réel . Youpi !!! Après le temps passé à trouver un fichu rendez-vous, et quelques mois qui avaient défilé à cause de ce fichu confinement, j’allais adorer pouvoir profiter de quelques minutes de compression. Me voilà donc partie, l’air de rien. Préparation pour passer devant Compression Boy…ne respirez plus…respirez ! (et heureusement d’ailleurs !). Puis direction une salle ajdacente, pour la seconde partie avec Melle Echo. Là ça fait moins mal, donc on se détend…ah mais non, parce que le radiologue trouve les éléments bizarres à l’écran, d’ailleurs je ne comprends rien à son jargon ! Des calcifications à cet endroit, mais les calficications c’est pas en rapport avec les os ? Il me dit qu’il va chercher sa collègue et là ça tourne un peu dans la tête. Ah bon, et pourquoi, ils ont besoin d’être deux ? Elle vient à son tour inspecter l’écran, parle aussi le même jargon incompréhensible, et me dit qu’elle va me programmer une biopsie (c’est quoi ça encore) et rapidement la semaine prochaine. Ok, moi je ne fais qu’obéir, et je quitte l’établissement un peu circonspecte, avec une ordonnance sous le bras et des idées plein la tête. Pas d’inquiétude, juste des questionnements. Et puis je suis quelqu’un de positive, alors…