Brunch

En ce jeudi soir, je repartage une photo d’un de mes brunchs londoniens de ces derniers jours et j’aimerais avoir votre avis : est-ce que ce type de petit-déjeuner est votre « truc »? Vous en faites-vous en France, le week-end par exemple ? Quels sont vos types de brunchs, quels ingrédients savoureux rajoutez-vous ?

IMG_20191025_074759.jpg

Rédactionnel et reportages

En tant que rédactrice, j’ai rédigé et je rédige pour de nombreux supports, à la fois pour web et des magazines. J’ai beaucoup aimé rédiger pour BDM Maison. Je suis retombée sur d’anciens articles. J’ai pu mêler les reportages sur place avec un collègue photographe et le rédactionnel à suivre. J’ai ainsi pu découvrir des endroits que je ne connaissais pas et qui valaient le détour.

Voici en partage un exemple.

Bonne soirée à tous !

83fb2747741689.588378bec4369

Mon héritage…

19795553899

La suite des raisons ce soir pour lesquelles j’aime écrire. Dans ma famille il y a toujours eu en fait un petit côté artistique : tableaux par exemple par mon arrière grand-mère, entre autres activités manuelles, chant, et l’écriture.

L’écrit par mes aïeux

Mon grand-père a aimé retranscrire ses impressions de ses campagnes militaires. Ma tante a d’ailleurs compilé ses écrits pour la famille. J’aimerais peut-être un jour voir s’il serait possible d’éditer cela. Et pour aller plus loin un aïeul Henri de Sarrauton a retranscrit Le Génie de l’Aidour, un conte algérien, dont je conserve précieusement une copie. Lien qui remonte donc avec l’écriture, et lien avec l’Algérie et les origines pied-noir de ma famille. Tout est lié.

 

Pourquoi Makrout Girl ?

70510492_10220015613171689_6686061514798923776_n

Après tous ces posts j’avais envie d’en dire un peu plus sur mon goût de l’écriture et sur les raisons de l’écriture de mon premier roman. Comme pour beaucoup il y a un début, il y a quelques années déjà.

Mes débuts en écriture

J’aimais beaucoup écrire à l’école, quand il fallait raconter ses week-ends, ce qu’on avait aimé faire, ou imaginer quel métier on imaginait pour plus tard. Puis venu le temps du collège, ça a été un journal secret, comme pour beaucoup de jeunes à l’époque, dans lequel je mettais un peu tout ce qui me passait par la tête. J’étais de toute manière très artiste dans l’âme car c’est à cette époque que j’ai commencé les cours de théâtre après les lectures et mises en scènes de pièces dans ma chambre avec ma soeur.

L’écriture de Makrout Girl

Makrout Girl était au départ une volonté de narrer des anecdotes récoltées auprès des mes grand-parents, de mon père, concernant leur vie de pied-noir en Algérie. Je ne suis jamais allée là-bas mais toutes les histoires entendues pendant les repas de famille très hauts en couleurs, les photos des nombreux albums de mes grand-parents, les tableaux m’ont toujours donné envie de connaître le pays de mes ancêtres. J’irai peut-être un jour d’ailleurs, j’espère. Après réflexion, au lieu de juste partir sur l’histoire d’un personnage qui aurait été mon père racontantson histoire en Algérie, j’ai imaginé plutôt celle d’un personnage féminin recevant un courrier pour un héritage qu’elle doit aller chercher en Irlande. Est venu ensuite le second personnage, et le fait que cet héritage matériel, comme j’ai pu m’en rendre compte plus tard, était en fait l’héritage de mes ancêtres dont je voulais parler. Les deux personnages sont sûrement même un peu mes deux facettes, car il paraît que pour un premier roman une partie de nous est bien présente. Cette histoire emmène les lecteurs en voyage, mais également vers un voyage pour se trouver. Une écriture d’un an, le soir, les week-ends, quelques pages à chaque fois, pour aboutir à ce roman qui d’ailleurs vous attend si tout cet article a pu vous tenter. De nouveau le lien donc vers le site de l’éditeur : https://www.thebookedition.com/fr/makrout-girl

Bonne fin de soirée et n’hésitez pas à partager, à donner vos impressions, poser vos questions, si vous avez déjà lu ou allez lire Makrout Girl.

Airport time by « Whatever »

The trip home began yesterday with a jaunt from Canberra to Melbourne, with a stay in the Qantas Airport lounge preceding the flight. An overnight stay at a hotel here at the airport, and now I’m loitering in the Melbourne Airport Centurion Lounge, awaiting a flight a 3 hour 45 minute flight to Auckland, and…

via We Have Always Lived in the Airport Lounge — Whatever

Un peu de voyage en photo de salon d’aéroport par ce blog où les voyages ont la part belle.

Petite découverte musicale du soir !

Sensibles et modernes, les → Vix Trio se singularisent par une approche spontanée du jazz. Enfants des musiques saturées, leurs compositions initient l’auditeur à une quête instrumentale à travers des mélodies et dissonances, légèreté et intensité. Au fil d’un piano, parfois espiègle, parfois saisissant, soutenu par une section rythmique complice, se dessinent des paysages ambulants aux multiples visages. En […]

via Le groupe Strasbourgeois révèle son premier album “Journey” — Une Sélection de Sorties

C’est l’automne !

Après les chaleurs estivales, nous avons franchi un nouveau cap la semaine dernière avec le passage à l’automne. Un peu plus de fraîcheur, un peu plus de pluie…changements, changements !

La fête de la mi-automne en Chine

La fête de la mi-Automne tombe, chaque année, selon le calendrier lunaire entre le 8 septembre et le 6 octobre en Chine. Cette fête est appelée fête de la Lune qui symbolise l’unité et qui montre le culte que les chinois vouent à la lune, comme avec les gâteaux que nous connaissons bien, fourrés d’ingrédients très raffinés. La mi-automne était autrefois la seconde

Saint-Valentin chinoise.

Plus d’informations : https://www.voyageschine.com/culture/fete-de-la-mi-automne/10-anecdotes-interessantes-concernant-la-fete-de-la-mi-automne.htm

Cuisines d’automne

Pour égayer votre automne, découvrez, inventez des recettes originales, comme celles de Cuisineaz. Finie la monotonie automnale, vous allez sans nul doute vous régaler et enchanter vos journées !

https://www.cuisineaz.com/diaporamas/recettes-de-plats-d-automne-916/interne/1.aspx

Et pendant ce temps là à Londres

Pendant que tout le monde était concentré sur le sommet de l’ONU sur le climat en ce début de semaine, on en a presque oublié que le Royaume-Uni est toujours empêtré dans le Brexit. Boris Johnson avait décidé de suspendre le Parlement pour museler en quelque sorte l’opposition et sortir ainsi de l’UE le plut tôt possible. N’en déplaise à M. Johnson, la Cour Suprême a jugé illégale sa décision. C’est donc reparti pour les débats !48381979587_e40da695c6_b.jpg

https://www.lexpress.fr/actualite/politique/la-cour-supreme-britannique-juge-illegale-la-suspension-du-parlement-decidee-par-johnson