De la difficulté de traduire les »trumpitudes »

Comme on dit en anglais « it’s a hard job but someone has to do it « . Les traducteurs japonais ont donc dû s’atteler à la tâche et traduire le « shit- hole country » de Trump en japonais et , comme on parle souvent des différents niveaux de politesse que comprend la langue, ça n’a pas été […]

via Comment traduire « pays de merde » en japonais? — 茉莉音chan Marionchan

Pas le temps de m’étendre longuement ce soir, alors juste cet article à lire pour faire suite à ce que l’on a pu entendre et voir ces jours-ci …On en rirait presque…mais non !

Grâce et désarroi…

image

Une photo reflétant le calme et les horizons lointains ce soir…Ça fait du bien un dimanche soir…Surtout après les actualités toujours aussi navrantes…Dans l’ordre, ou le désordre, comme on veut… les fils de Trump qui braconnent des leopards protégés, un nouvel attentat revendiqué par EL en Irak (47 morts), des lycéens qui continuent à se radicaliser, le problème des migrants toujours lourdement d’actualité, en Turquie le pouvoir qui confisque le premier journal d’opposition… Regardez les photos de Joshi Daniel, ça ne pourra que vous faire du bien ! http://joshidaniel.com
/joshidaniel.files.wordpress.com/2016/01/rowing-shikara-dal-lake.jpg#038;h=450?strip=all&quality=65&resize=408,306